MENU RÉSERVEZ

Visiter RABAT

RABAT

Tour Hassan

La tour Hassan est construite avec une pierre de couleur rouge dans le style caractéristique des palais et édifices religieux du Maroc. À l’intérieur, pas d'escaliers typiques des minarets mais des rampes d’accès permettant au muezzin d’arriver au sommet à cheval pour l’appel à la prière. Avec ses quatre façades sculptées dans la pierre, chacune avec une ornementation différente, la tour Hassan ressemble beaucoup au minaret de la Koutoubia, à Marrakech, ou à la Giralda de Séville, en Espagne.


Kasbah des Oudayas

La kasbah des Oudaya(s), ou Oudaïa(s), est un ancien camp militaire fortifié situé à Rabat et bâti au xiie siècle. Depuis 2012, la kasbah est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco 1. On y trouve notamment un des premiers palais bâti par la dynastie royale des Alaouites, toujours régnante.
La Kasbah des Oudayas fut construite initialement au xiie siècle par les Almoravides pour lutter contre les tribus berghouatas. Elle ne devient importante que avec les Almohades, qui en font un camp militaire, un ribat surplombant l'embouchure du fleuve Bouregreg et le nomment Mehdiya. La kasbah sert de base aux armées marocaines partant à la conquête de l'Andalousie, dirigées par la dynastie Almohade.

Chellah

Le Chellah, ou Chella, est le site d'une nécropole mérinide située sur l'emplacement d'une cité antique, dans l'actuelle ville de Rabat, au Maroc, à environ 200 m du rempart almohade.
Le site du Chellah fut sans doute la plus ancienne agglomération humaine à l'embouchure du BouRegreg. Les Phéniciens et les Carthaginois, qui ont fondé plusieurs comptoirs au Maroc, ont probablement habité les bords du Bouregreg. Le Chellah conserve, en revanche, les vestiges d'une ville romaine. Les fouilles ont révélé la présence d'une agglomération d'une certaine importance ; celle de la ville citée sous les noms de Sala, par Ptolémée, et de Sala Colonia, dans l'itinéraire d'Antonin. Les restes du Decumanus Maximus, ou voie principale, ont été dégagés ainsi que ceux d'un forum, d'une fontaine monumentale, d'un arc de triomphe, d'une basilique chrétienne, etc. La voie principale de Sala a été suivie par des sondages exécutés en direction du port antique sur le Bouregreg, port aujourd'hui ensablé. Ainsi, la ville romaine dépassait l'enceinte mérinide en direction du fleuve.

Nous vous demandons votre permission d'utiliser des cookies sur ce site pour mieux vous servir | En savoir plus

OK PAS POUR LE MOMENT

Nous vous demandons votre permission d'utiliser des cookies sur ce site pour mieux vous servir | En savoir plus

OK PAS POUR LE MOMENT